Aurore Foissac -Psychologue Clinicienne

Mieux apprendre grâce au Neurofeedback

Qu’est ce que le Neurofeedback ?

Apprendre n’est possible que par l’expérience, le retour que vont nous donner notre corps, notre perception, nos sens.

EEG

Comment savoir qu’une mélodie jouée au piano est harmonieuse sans un retour des sens perceptifs par exemple ? 

Cela va de soi pour certains apprentissages mais qu’en est-il des apprentissages « automatiques » ?

D'un point de vu anatomique cela peut être : Comment contrôlons-nous les contractions du muscle cardiaque ?

Dans une perspective psychique cela pose la question de : Pourquoi certains lieux, odeurs, personnes déclenchent des sentiments de tristesse et d’angoisse profonds, impossibles à maitriser ? 

En clair ?

Prenons le cas des déficits attentionnels dans l’enfance, les moments d’inattention ne se manifestent pas clairement à sa conscience et il ne peut donc pas contrôler ces instants où son attention décroche. 

Grâce à un EEG (électrodes placées sur la boite crânienne) les moments d’inattention vont être détectés par un enregistrement des ondes cérébrales et un retour va être envoyé à l’enfant afin que celui-ci apprenne à les détecter et à les corriger. 

Nouvelles données de Recherche

Une étude publiée récemment dans NeuroImage montre que cette méthode de Neurofeedback (apprentissage par retour grâce à l’EEG) permettrait de palier certains déficits d’apprentissage, ou certaines lésions présentes dans des pathologies mentales, telles que les TDAH (trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité), la schizophrénie, la dépression et le stress post-traumatique. 

Une belle perspective qui permettrait d’allier des thérapeutiques par la parole avec une aide neuro-cognitive et d’aider ainsi les patients de manière conjointe et plus efficace. 

2018  Psychologue Eysines Mérignac Aurore Foissac   design by  Heritage